Cultivez votre Inner Glow & Démarrer l’année avec des belles intentions

Comment encourager votre peau, vos yeux et votre âme de rayonner de l’intérieur …..

L’hiver est belle et bien installé. Manque de soleil, de lumière, de chaleur naturelle… tout se ligue contre nous, et nous avons du mal à conserver une certaine luminosité dans nos cœurs. Comme tous les êtres humains on se sent d’aplomb quand notre Yin/Yang ne trouve pas son équilibre. L’été paraît toujours plus facile- tout va mieux parce qu’il fait chaud, parce que le soleil brille mais souvent des fissures apparaissent quand les conditions extérieures ne sont pas si « light & bright ». Mais comment trouver cette lumière – ce rayonement – à l’intérieur de nous sans se relier toujours à la lumière extérieur ?

slidea

Dans le YOGA, on appelle ce rayonnement le « OJAS ». C’est ce que vous voyez par exemple quand les yeux de quelqu’un pétillent, sont très blancs….L’hiver c’est une période idéale pour se nourrir d’une lumière autre que celle de l’extérieur et cultiver le OJAS. Tout comme les lampions, les lampes ou guirlandes d’une maison qui éclairent nos intérieurs pendant les fêtes, on doit travailler à cultiver notre propre lumière intérieure afin de rayonner au dehors. On alimente notre joie de vivre en suspendant des guirlandes, en allumant des bougies dans nos gestes quotidiens, au cœur de nos pratiques de yoga, de nos méditations, dans notre vie intérieure…

LE CHEMIN DE LUMIÈRE INTERIEURE – YOUR INNER GLOW

Comment concrètement faire face au froid, au stress de la saison des fêtes, aux journées plus courtes, et cultiver cette joie intérieure ?

Voici quelques indices pour vous aider dans votre travail de « GLOW »

L’Ayurvéda vous offre quelques recettes simples et efficaces pour vous aider à cultiver votre Ojas… Alors, allons-y et laissez le rayonnement intérieur vous gagner.

1. Créer un rituel matinal

Ce qui fait obstacle au Ojas (et c’est assez typique), c’est de commencer votre journée dans un état de stress et de soucis, en se précipitant sur votre liste des choses à faire et vos courriels arrivés au cours de la nuit. Au lieu de commencer votre journée en courant, créez une routine matinale qui vous permettra de vous connecter avec un aspect de vous où vous vous sentez bien, où votre corps est juste heureux d’être vivant ! Cela peut être aussi simple que boire un thé dans votre tasse préférée ou allumer une bougie. Ou essayez de passer quelques instants de paix en méditation, en Salutations au Soleil très douces, ou tout simplement en partageant un énorme câlin avec votre chien, chat, enfant, chéri(e).

Le mental n’est pas toujours au premier rang quand vous vous levez, vous pouvez donc débuter votre journée autrement et planter des graines pour les heures qui suivent… Cela vous permettra de revivre ces sensations plus tard dans votre quotidien…

2. Nourrissez le corps avec des huiles

Dans l’Ayurvéda, l’automne et l’hiver sont gouvernés par le dosha Vata qui assèche la peau. Il est donc très important de la nourrir. Utiliser de l’huile et s’octroyer un massage le soir avant de se coucher redonne à la peau les huiles perdues dans la journée — c’est également un moment très agréable et intime. Un luxe de nos jours de passer quelques instants avec soi-même, alors profitez ! J’utilise particulièrement une huile à base de sésame ou d’argan (moi je mélange avec quelques gouttes d’huiles

essentielles de gingembre, cannelle et noix de muscade). Le médecin Ayurvédique Pratima Raichur dit que le fait de masser la peau avec de l’huile est très bien pour le nettoyage lymphatique et aide à enlever les « déchets » naturels de notre corps (cellules mortes, bactéries, virus… ).

3. Soyez attentif à votre alimentation

Le fait de prêter attention à ce que l’on mange – des habitudes de conscience à créer en regardant notre assiette – aide notre digestion. C’est simple, mais vrai ! Évitez de manger sur le pouce, contemplez votre nourriture, soyez attentif aux ingrédients (de saison, équilibrés, bio si possible) et vous obtiendrez immédiatement 19 % d’antioxydants supplémentaires dans votre assiette, et donc dans votre corps !), placez votre repas sur une belle assiette, mixez les couleurs, et pendant que vous mangez, ne faites que cela, mangez… Ne regardez pas la télé, mangez… Vous verrez que votre système digestif vous remerciera.

4. Mangez des graisses et des aliments sucrés qui vous veulent du bien

Ojas est davantage soutenu par des saveurs sucrées, mais encore faut-il sélectionner les bons sucres et les bonnes graisses. Tout ce qui contient des oméga 3 et des acides gras mono et polyinsaturés nous donne de l’énergie et hydrate la peau ainsi que les cheveux. Utilisez du ghee, une bonne qualité d’huile d’olive, de l’huile de chanvre, de noix ou de graines de lin, tout est bon ! Évitez tout ce qui a été pasteurisé, car cela dénature la nourriture.

5. Mettez un peu de silence au cœur de votre journée

Pas toujours facile, mais si important. Un peu de relaxation et de silence redonne de la vie à votre Ojas. La pratique du silence vous permet de prendre quelques instants avec vous-même – d’observer de plus près ce qui se passe…. Nos émotions, nos réactions, nos désirs… Créez un moment de silence au sein de votre journée, juste quelques instants où l’on ferme les yeux et on respire. Détente des épaules, de la nuque, du visage… Une petite séance de Nadi Shodana, ou juste de profondes respirations abdominales, les mains placées tranquillement sur les genoux ou le ventre. Ces quelques instants « hors » de votre journée vous redonnent tellement d’énergie ! Essayez environ 15 minutes par jour cette méditation d’ancrage et de connexion.

6. Pratiquez une posture paisible au moins une fois par jour

Si vous n’avez pas le temps de faire une longue pratique, prenez juste quelques minutes pour exécuter une posture paisible qui vous permettra de vous recentrer. Le mieux, c’est de choisir une posture qui ouvre le cœur, en portant une attention particulière sur la respiration – essayez cette respiration en trois parties dans la posture qui s’appelle supta badha konasana – on est allongé sur le dos avec les plantes de pieds ensemble, genoux écartés, les bras détendus et la tête ainsi que le dos éventuellement soutenus pas un voir plusieurs coussins…

7. Offrez-vous de la gratitude et de l’amour

Be grateful just for you and who you are !

Soyez plein d’amour et de tendresse envers vous-même. Rare, mais si nécessaire, et pas du tout égoïste comme on le croit ! Au lieu de vous culpabiliser, car vous n’avez pas atteint vos objectifs (impossibles !) de la journée, soyez satisfait de ce que vous avez accompli. Ces petits gestes comptent, et vous aimer pour ce que vous êtes rend heureux et augmente le Ojas naturellement.

8. Mangez avec les gens que vous aimez

S’entourer de personnes que l’on aime pendant les repas, vous nourrit à un niveau encore plus profond. Les relations saines augmentent votre Ojas, et se réunir autour d’un repas avec des gens que l’on apprécie est particulièrement efficace. Tout comme préparer à manger pour ceux que l’on aime…. Katherine Budig, lors de sa dernière visite à Paris, disait : « Si je vous aime, je vous prépare à manger ». C’est un acte simple, mais qui en dit long sur nous, alors mettez-y de l’attention et de l’amour.

9. Créez une routine pour le soir

Tout comme le matin, il est très important de créer une routine du soir. Pourquoi ne pas vous gâter en vous offrant un bain de pieds avec quelques gouttes de lavande dans une cuvette d’eau chaude, puis en vous massant avec un peu d’huile une fois vos pieds séchés ? Une chose que je fais depuis longtemps, c’est de dresser le bilan de ma journée avant de me coucher et d’offrir de la gratitude pour TOUT ce que la journée m’a offert. Je remercie, je souris, je vide… et je dors mille fois mieux !

Notre état de « Happiness » dépend juste de nous. Personne d’autre. Et, chose incroyable, c’est qu’on est né heureux : on devrait continuer sur ce chemin….

Voici un proverbe zen : « Vous ne pouvez pas arrêter le vol des oiseaux au-dessus de votre tête, mais vous pouvez les empêcher d’y faire des nids ». En gros, on peut prêter attention à ce qui se passe autour de nous, sans être obligé de s’y attacher. C’est une découverte de soi et, lorsqu’on se découvre, on évolue et on gagne en liberté, sans être distrait par les évènements qui jalonnent notre vie.

Voici quelques conseils de Mabel Katz qui est auteur du livre The Easiest Way » :

« La chose la plus importante, c’est de nous placer au premier rang et de prendre soin de nous, de notre état mental, de notre joie intérieure. C’est nécessaire de nous réveiller et de comprendre notre puissance intérieure, sans attendre que les autres la valorisent… Nous sommes ici pour vivre, alors profitez de la vie et soyez heureux. Le fait de croire en soi nous donne la liberté d’être authentique, et nous procure ensuite la joie que nous recherchons tant »

Alors après la période des fêtes, de lumière, de vie, prenez donc soin de vous en créant votre routine de bien-être selon nos conseils et vos propres envies. Il n’y a pas de mystère… La joie vient de l’intérieur, et c’est à nous de créer nos propres promesses de lumière et de chaleur… Aussi, je vous conseille de prendre la vie un peu moins au sérieux et de saisir les opportunités et les moments de joie, à bras ouverts. Tout comme le tube de Pharrel Williams « Happy »…

Tout est entre nos mains, c’est à nous de cultiver la lumière et la joie. Alors, allumez vos guirlandes intérieures et « alimentez » votre Ojas…

Rayonnez cet hiver. Namaste